Après avoir étudié les arts visuels durant deux ans à l’Université d’Ottawa, j’ai pris une pause et découvert la Technique Alexander. En 1984, j’ai approfondi cet intérêt en appliquant avec diligence ses principes à tout ce que je faisais, en particulier le vélo et ensuite la voile. En 1987, j’ai cofondé Salsa Cycle Tours où j’ai principalement mené, à vélo de montagne, des groupes restreints en randonnées respectueuses de l’environnement en Amérique latine, en Irlande et en Italie jusqu’en 1999.

Depuis que j’ai obtenu mon diplôme sous la direction d’Elaine Kopman à la Toronto School of the Alexander Technique (1993 à 1996), j’ai établi une pratique privée florissante à Ottawa tout en poursuivant un travail de cycle supérieur dans le style de Patrick MacDonald avec Rivka Cohen et Nelly Ben-Or. En 2013, j’ai rencontré Caren Bayer, dont le mentorat et l’amitié continuent d’être une valeur inestimable.

En septembre 2000, après un voyage de voile d’une année d’Ottawa à Cuba, j’ai passé cinq semaines, à la Rivka Cohen School alors située à New York. Durant mon séjour, j’ai découvert l’autre « T.A. », le tango argentin. Rentrée à Ottawa, j’ai a étudié intensivement avec Francis Caron à l’École de tango argentin Siempre Tango où j’étais enseignante principale avec Francis de 2003 à 2014. Francis et moi sommes mariés depuis 2002.

En 2014, la TAC/CANSAT a approuvé l’ouverture de l’École de Technique Alexander d’Ottawa que j’ai dirigé le cours de trois ans de formation d’enseignants jusqu’en décembre 2019. En février 2020, l’École de Technique Alexander de Montréal sera ouverte pour commencer une nouvelle étape avec Francis.

Je suis enseignante certifiée et membre de la TAC/CANSTAT, la Société Canadienne des Professeurs de la Technique Alexander où j’ai fait partie du Comité d’éthique professionnelle et le Comité de perfectionnement professionnel. Je siège présentement au Comité de formation des enseignants.

Mes coordonnées

Mes préférés

La première chose que vous devez faire, avant de penser à quelque chose comme la contemplation, est d’essayer de retrouver votre unité naturelle de base, de réintégrer votre être compartimenté en un tout coordonné et simple, et apprendre à vivre comme une personne humaine unifiée. Cela signifie que vous devez rassembler les fragments de votre existence déconcentrée. Alors, quand vous dites « Je », il y a vraiment quelqu’un de présent pour soutenir le pronom que vous avez prononcé.

Thomas Merton

 

Témoignage

brigitte, ma belle amie et collègue depuis plus de 10 ans. Être dans ton école, c’est arriver en soi, chez-soi. Tu as le don de nous faire sentir l’expérience des directions Alexander. Sous tes mains et tes paroles très claires dans leur intention on rencontre notre sol, on s’allonge tout naturellement. Étudier, chercher, découvrir avec toi ce merveilleux monde du geste juste entre tension et relaxation. Ton école est un lieu de grande qualité d’apprentissage.

Depuis plus de 30 ans, la Technique Alexander fait partie de ma vie. Celle-ci a été un phare dans ma vie personnelle et professionnelle. brigitte grande chercheuse, tu amènes cette technique au-delà d’une technique. Tu es incontestablement la fille de F.M. Alexander.

Line Prince
gestion du stress – libération du souffle

Photos : Roxanne Lafleur